Les trésors de Jaipur, la ville rose de l’Inde

Jaipur est construit par le maharaja Jai Singh II. Sa construction date de 1725, soit juste après le décès d’Aurangzeb, le souverain de l’Empiremoghol. Le plan de la cité est réalisé par un architecte qui vient du Bengale. L’intégralité de la cité est peinte en rose sous le règne du maharaja RamSinghII. C’est à partir de là qu’elle fut appelée aussi « la ville rose ».

L’observatoire du Jantar Mantar

Il est créé par le maharaja Jain Sing II en raison de sa passion pour l’astrologie et les mathématiques. Depuis, il est devenu le point d’observation le plus prisé de l’Inde. Les gens paient un droit d’entrée pour pouvoir y pénétrer et l’accompagnement d’un guide est obligatoire. Sur ce site, on peut trouver un voyage sur mesure en inde avec  www.LotusVoyages.ch

Les visiteurs partent à la découverte de diverses connaissances en ce qui concerne le monde de l’astrologie. D’ailleurs, la lecture des astres est un sujet très important dans la croyance indienne.

Le palais des vents

C’est un monument historique qui se dresse en pleine ville. Les gens l’appellent aussi Hawa Mahal, mais le plus souvent on le surnomme le palais des vents.

Loin d’être un vrai palais, c’est plus un édifice qui est mis en place, à l’époque du maharaja Jai Singh II. Il sert d’observatoire aux femmes du harem afin de pouvoir admirer la rue sans être vue. C’est pour cette raison que la façade est faite de plusieurs niches ou alvéoles.

Le temple des singes

Cet ancien site destiné au pèlerinage hindou est également connu sous le nom de Galtaji. Il est situé à une dizaine de kilomètres de la ville de Jaipur, mais toujours dans l’état du Rajasthan. Les lieux sont composés d’une série de temples qui sontconstruits à l’intérieur d’une crevasse nichée sur les collines qui entoure Jaipur.

Sur le haut de la colline se trouve une eau de source. Elle coule à travers le temple en remplissant les kunds sacrés qui sont des réservoirs d’eau dans lesquels les pèlerins se baignent. Plus tard, il devient un lieu fréquenté par la secte Ramanandi. Plus tard, une fois abandonné, il devient le refuge de plusieurs singes qui y vivent en permanence : d’où le nom de palais des singes.

Le palais de Jal Mahal

Ce nom signifie le palais de l’eau étant donné qu’il est situé au milieu du lac Man Sagar à Jaipur. Il est rénové durant le règne de Jain Sing II. Il est maintenant à l’abandon depuis deux siècles. Il lui servait de résidence de passage lorsqu’il devait chasser les canards.

Autrefois, ses portes étaient ouvertes aux visiteurs. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. En effet, les murs commencent à se fissurer. Laissant entrer de l’eau qui, en s’accumulant, provoque une mauvaise odeur.

Les marchés indiens

Ce sont des lieux qui regorgent d’objets et marchandises en tout genre. Les allées sont très colorées et parfumées grâce aux épices qui sont exposées en masse. Savoir marchander est très important pour tous ceux qui vont au marché. En effet, le prix d’un objet peut atteindre le double de son prix réel. Loin d’être de l’arnaque, c’est un mode de vie qui est visible dans les pays occidentaux.