La Montagne d’Ambre et ses faces cachées

Visiter le nord de Madagascar est une expérience incroyable. C’est une opportunité qui ne se refuse pas, notamment pour les adeptes d’une nature authentique et d’une beauté hors pair. La province d’Antsiranana; de son ancienne appellation Diego-Suarez que les visiteurs auront l’honneur de découvrir la Montage d’Ambre et ses trésors insoupçonnés. Baies aux plages de sable blanc, faune et flore dans un décor de carte postale, voici les sites fascinants à découvrir.

La Montagne d’Ambre et ses faces cachées

Le parc national Montagne d’Ambre

Jouissant d’un emplacement privilégié à proximité de la commune de Joffreville, le parc national Montagne d’Ambre figure parmi les sites emblématiques de Madagascar. Situé à une quarantaine de minutes d’Antsiranana, le parc est constitué par une forêt humide des Hautes Terres. Une faune et une flore adaptée au climat ont donc pris possession des lieux.

S’étendant sur une superficie de 18 200 ha, le parc se caractérise par le massif volcanique culminant entre 850 et 1475 m d’altitude. Un emplacement idyllique qui a donné naissance à plusieurs chutes d’eau et cascades, à la disposition des visiteurs du parc.

Pour une immersion complète dans le parc, l’exploration des lieux s’effectue à travers 18 sites spécifiques. La randonnée demeure une activité de choix pour aller à la rencontre des principaux attraits du parc. Traverser les sentiers dans la forêt, s’extasier devant les cascades sacrées ou observer une biodiversité atypique, la découverte est accessible pour tous les goûts.

Une flore riche abritant une faune tropicale d’exception

La Montage d’Ambre se caractérise avant tout par sa végétation florissante et d’une grande richesse. Dans un parcours d’exploration du parc, les visiteurs pourront observer différentes espèces d’orchidées, de palmiers et de lianes étrangleuses. Outre les grands arbres ou les arbres voyageurs, le parc regorge aussi de nombreuses espèces de plantes médicinales.

C’est dans cette flore atypique à la Montage d’Ambre que d’une faune tropicale a trouvé refuge. Le parc abrite sept espèces de lémuriens, cette espèce de singe endémique à Madagascar. Les visiteurs auront le plaisir de rencontrer deux espèces de diurnes et cinq espèces de lémuriens nocturnes tout au long de la randonnée. En cohabitation harmonieuse avec les lémuriens, la Montage d’Ambre est aussi le refuge de 59 types de reptiles et pas moins de 75 espèces d’oiseaux.

Une réserve naturelle incroyable sur fond de la Montage d’Ambre

Pour les visiteurs de passage dans la région d’Antsiranana, la Montage d’Ambre fait office de fond à la ville du nord de la Grande Île. Le parc profite également de sa proximité de la réserve naturelle impressionnante des Tsingy du Bemaraha .

Ce sont des réseaux de canyons, de crevasses et de failles incroyables qui constituent un décor des plus époustouflants. Classé patrimoine mondial de l’UNESCO, le parc national de Bemaraha est l’un des sites emblématiques du pays. Ce paysage vertigieux a été constitué voilà plusieurs millions d’années, et offre un décor authentique entièrement préservé.

Pour ne rien manquer de ces curiosités atypiques de la région, la baie de Sakalava est le point de chute idéal. En véritable référence de l’ écolodge à Madagascar, ce port naturel a vu naître en 2000 un site d’exception implanté par Nicolas Bigot, le fondateur de Varatraza.